samedi 13 juin 2009

LES AMOUREUX DE LA BONNE CUISINE... ET LES AUTRES...

CHARLES MONSELET A ÉCRIT:


TAPIOCA-JULIENNE

Julienne ! un nom de femme,
Un doux nom composé,
Un nom qui dans mon âme
S’est impatronisé !

Julienne ! un assemblage
De légumes coquets,
Un vif bariolage
Mosaïque, bouquets !

O ma Julienne aimée !
Julienne voulez-vous
Me voir à vos genoux !

О Julienne embaumée !
Apparais, et l’amant
Se relève gourmand !


Le marketing XIXe était déjà bien avancé : la maison Feyeux mettait en vente, dans ces années 1868-1869, une boîte en simili-cuir, avec dorures, contenant, pour la modique somme de 5 francs, 100 paquets de soupe en poudre accompagnés des sonnets de Charles Monselet, dont "Tapioca-Julienne" est le onzième !

4 commentaires:

mesilda a dit…

Buenas tardes Henriette.
Que curioso lo de la sopa en polvo.Yo hubiera dicho que esto era un invento de mediados del siglo XX,y resulta que casi tiene siglo y medio de antiguedad.Que cosas!
Por cierto, no sabía que estabas en mi misma situación con tu madre.Efectivamente,tenemos muchas similitudes en nuestras vidas,lo que quiere decir que no importa el pais en que vivamos ni el idioma que hablemos:todos somos personas, con las mismas alegrias y las mismas penas.
Resignación y animo.
Un beso a ti y a tu madre.

Odile a dit…

Bonsoir Henriette, J'aime bien l'idée des soupes accompagnées des sonnets mais... j'ai toujours détesté le tapioca ! Sa consistance est l'un des pires souvenirs de mon enfance, car mon père en faisait souvent...
Mais je reprendrais bien un petit sonnet ;-)
Bonne soirée HEnriette.

Canotte a dit…

Oui c'est une charmante idée les petits sonnets, ambassadeurs des potages. Ici dans le Sud-Ouest on apprécie beaucoup le bouillon de poule au pot de nostre sieur Henri avec les perles du japon.

fedeccino a dit…

j'adore ce sonnet :))
... de plus, ceci me rappelle des ouvenirs de la soupe julienne de ma grand-mère, la seule personne au monde qui m'ait jamais appellé "mon coeur" :)

Related Posts with Thumbnails